Le SEO on-site, comment ça marche ?

Le SEO on-site (aussi appelé référencement sur page) est la pratique consistant à optimiser les éléments d’un site web (par opposition aux liens ailleurs sur Internet et autres signaux externes connus collectivement sous le nom de SEO off-site) afin d’en améliorer le positionnement et la visibilité dans les moteurs de recherche.

Une fois que Google a parcouru votre site web, concentrez-vous sur la façon d’optimiser chaque page pour obtenir le plus de trafic possible.

Voici des stratégies sur la page pour améliorer l’apparition de votre site dans les résultats de recherche.

1. Mots-clefs

Au cours de la dernière décennie, les mots-clefs (ou keywords, aussi abrégés par KW) sont passés de phrases de recherche à des phrases sémantiques qui aident à comprendre l’intention des utilisateurs de moteurs de recherche.

L’utilisation de mots-clefs aide Google à comprendre le thème central de chaque page. Par conséquent, utilisez la recherche par mots-clef pour créer des sujets convaincants en rapport avec les besoins des utilisateurs.

Si vous n’êtes pas un as de la sémantique, vous pouvez vous aider de l’outil Keyword Planner de Google pour trouver les mots-clefs que vos utilisateurs utiliseront. Ce sont les mots-clefs que les clients sont plus susceptibles d’utiliser lorsqu’ils sont prêts à acheter un produit.

Plus une recherche est précise, plus il est probable qu’ils aient fait des recherches préliminaires et qu’ils soient prêts à acheter ou à convertir leur visite (en vous contactant, p.e.).

Par exemple, un plombier recherchera un mot-clef ciblé comme « robinet de bavette qui fuit » au lieu du mot-clef générique « fuite d’eau ». Si vous savez ce qu’est un « robinet de bavette qui fuit », vous avez probablement besoin d’aide pour résoudre ce problème.

C’est également tout l’intérêt de la construction sémantique: comprendre la galaxie de mots-clefs et de termes spécifiques, savoir comment les agencer, permet d’être considéré comme pertinent aux yeux de Google.

Heureusement pour vous, chez 27mai, nous sommes des spécialistes de la sémantique on-site.

Eh oui (oui, oui, oui).

2. Titres de pages uniques

Chaque page doit avoir une balise de titre. Ce titre de page doit refléter le contenu que vous avez sur la page du site web en fonction de votre recherche de mots-clefs.

Par exemple, si vous vendez des vélos bleus sur une page, ne donnez pas le titre de la page « Vélos rouges » ou juste « vélos ». De plus, n’utilisez pas de titres de page génériques comme « Sans titre » ou « Nouvelle page » que les utilisateurs ignorent souvent.

Ces conseils peuvent sembler élémentaires, mais de nombreux spécialistes du marketing perdent du trafic à cause de ces omissions.

Les visiteurs qui arrivent sur une page dont le titre n’est pas correct passent moins de temps sur votre site et plus de rebondissements (ils quittent un site après avoir visité une page).

Google suit le temps passé sur le site et les rebonds afin de déterminer la valeur de votre contenu et de savoir si votre page sera diffusée lors de recherches ultérieures.

De plus, les balises de titre apparaissent dans les résultats de recherche. Veillez à créer une balise de titre dynamique qui encourage les utilisateurs à cliquer sur votre page.

Enfin, soyez bref. Vous n’avez qu’un espace limité pour votre titre. Utilisez-le judicieusement, afin que les gens et les moteurs de recherche veuillent en savoir plus.

3. Méta description

La méta description est un élément essentiel des résultats de votre recherche sur la page. Comme vous l’avez deviné, cette information décrit la page de manière plus détaillée que la balise titre. Si le titre de la page est l’incitation à visiter votre page, la méta description étaye cette raison par une logique.

Google utilise du reste votre méta-description comme des bribes d’information sur le moteur de recherche. Comme le titre de la page, elle apparaît dans les résultats de recherche.

Il est donc important d’optimiser cette description afin de canaliser un maximum de trafic.

Balises de titres H1, H2, H3,… Hn

Vous pouvez utiliser les balises de titres dans votre page pour structurer votre contenu et améliorer vos résultats de recherche ! Génial, non ?

1. Fournit un aperçu

Le fait d’avoir des balises de titre de qualité fournit un cadre pour la page de votre site web. Elle donne la structure à votre contenu, de sorte que vous pouvez rapidement décomposer le sujet pour vos lecteurs et les robots de Google.

2. Évitez le texte de la balise d’en-tête qui n’est pas utile

Votre balise de titre organise les pages de votre site web. Par conséquent, le texte de la balise de titre doit inciter les lecteurs à consulter des informations plus détaillées sur la page.

Bien que vous ne deviez pas faire perdre du temps aux lecteurs avec du texte supplémentaire n’importe où sur la page, vous devez être particulièrement concis avec vos balises de titre.

3. Veillez à ce que la taille des balises d’en-tête soit uniforme

Ne pas avoir de balises d’en-tête de plus de 50 à 70 caractères. En conservant des balises d’en-tête de taille similaire, Google peut plus facilement les lire et identifier les sous-sujets de votre message ou de votre page.

4. N’exagérez pas les titres

Comme les balises d’en-tête délimitent le site web, vous devez les utiliser de manière appropriée. Si vous les utilisez trop, cela pourrait nuire à la qualité des balises de titre que vous utilisez.

Prenez comme exemple cet article, les sujets les plus importants utilisent les balises H2, les sous-sujets sont les balises H3. Le titre du haut est la balise H1.

C’est la base !

Laisser un commentaire